Monsieur Olivier FIGARD

Monsieur Olivier FIGARD - Cabinet Invescap - 27 février 2013

 

 

 

Quels ont été vos parcours (scolaire et professionnel) avant d’intégrer la licence ?

Je suis entré dans le monde des assurances : aux AGF (Assurances générales de France devenue Allianz en 2009) où j’ai intégré une formation pratique dans les métiers de l’assurance et de la gestion de patrimoine qui était une matière naissante à l’époque en 1989. Cela m’a permis d’avoir un statut de conseiller en "assurfinance". Puis au sein de la même entreprise, j’ai évolué en interne pour devenir inspecteur (j’avais une équipe commerciale, j’ai appris à recruter, manager, former et animer).

En 1999, j’ai quitté le monde salarié de l’assurance pour créer le cabinet Invescap.

En 2001, j’ai intégré l’AUREP à Clermont Ferrand : école de formation des gestionnaires de patrimoine (Diplôme Universitaire de 3ème cycle).

Et comme je suis avide de connaissances, je suis reparti en 2007, faire un autre Diplôme Universitaire de 3ème cycle : ingénierie patrimoniale du chef d’entreprise, qui a été un apport majeur pour la connaissance du monde du chef d’entreprise (problématiques variées : divorce, mariage, transmission, fiscalité …) ce qui a permis de développer, par la suite, une nouvelle clientèle.

Pendant ces formations, j’ai toujours travaillé en parallèle, c’était des formations professionnelles en alternance.

Pourquoi avez-vous choisi de faire cette licence ?

Je l’ai intégré il y a 2 ans (en 2011) car mes formations professionnelles (faites auparavant) ne me donnaient pas les équivalences pour pouvoir avoir la carte immobilière. C’est une formation que j’estime de très bon niveau d’un point de vue technique en ce qui concerne toute la partie fiscale. Elle m’a reposé de bonnes bases. Je pense qu’on va tous être obligé de se remettre à niveau régulièrement, on ne pourra plus faire une carrière complète sans se reformer  précisément et techniquement. Il faut être polyvalent et bien comprendre l’évolution de son propre métier. La gestion de patrimoine est un monde très ouvert, il faut être un bon généraliste dans tous ces domaines. Je pense d’ailleurs que je referai d’autres formations pour me spécialiser cette fois ci.

Comment avez-vous connu la licence ?

Le cabinet Invescap est aussi à l’initiative de cette licence. A l’époque nous étions associés avec un autre cabinet et le directeur de la licence, Didier Bureau est venu nous rencontrer pour « créer » une formation dans la gestion de patrimoine à l’IUT. Nous avons donné notre avis sur les points nécessaires du métier : apprendre à communiquer avec des professionnels du patrimoine (des assureurs, des notaires, des avocats, des experts, comptables), et démarrer ce qu’on appelle aujourd’hui l’inter-professionnalité. Il fallait former des personnes qui soient capables de suivre des affaires, une clientèle existante, et gérer le back office… Les gens qui sortent de cette licence ont de bonnes bases pour commencer une carrière de gestionnaire junior.
Depuis, nous prenons régulièrement des stagiaires, qui font leur licence au sein du cabinet.

Avez-vous eu des difficultés à reprendre les études, ambiance avec les étudiants ?


Le plus difficile a été de cumuler les cours avec les responsabilités du cabinet : 2 journées de cours par semaine, c’est quand même lourd. J’ai pu faire la licence parce qu’on a une équipe structurée.
J’avais pu faire valider quelques matières en acquis professionnel, je n’ai donc pas passé toutes les matières (un peu moins de travail personnel). Je n’ai pas appris énormément au cours de la licence, c’était surtout des révisions qui m’ont permis d’approfondir certains domaines grâce à des intervenants professionnels de qualité.
Je pense que j’ai été un apport auprès des étudiants et cela m’a permis d’animer des cours avec certains intervenants et donner mon point de vue professionnel. Nous étions d’ailleurs plusieurs professionnels dans la promotion.

La licence vous sert elle actuellement ?


Oui, elle nous a permis de créer une structure essentiellement dédiée à l’immobilier : Invescap Immo crée l’année dernière. La gestion de patrimoine est un univers qui évolue sans cesse et il faut toujours se reformer et s’informer.

Conseilleriez-vous la licence ? Pourquoi ?

Oui tout à fait, je l’ai même déjà fait cette année puisque j’ai présenté 2 professionnels avertis dans le monde du crédit.

Je la conseille aussi aux étudiants qui souhaitent par la suite entrer dans la vie active rapidement. Cela leur permettra d’acquérir un vrai savoir faire en sortant de la licence. Les candidats pourront faire une très belle carrière en gestion de patrimoine.

La licence permet de commencer comme Conseiller en Gestion de Patrimoine Junior pour éventuellement devenir un CGP Sénior (suivre et développer un portefeuille de clients). On ne devient pas CGP senior en sortant d’une licence. Il faut apprendre à communiquer, à se créer un réseau, à connaître les produits et l’évolution de la fiscalité.


Comments