Monsieur Quentin SIMONOT

Monsieur Quentin SIMONOT - Cabinet Marchand Consultants (Lyon) - 18/05/2013



Quel a été votre parcours scolaire et/ou professionnel avant d'intégrer la licence ?

Mon parcours scolaire a toujours été dans le domaine du Droit et de l'Immobilier...Après une année de Droit et un DU d'Administrateur de Biens à Lyon, j'ai suivi un BTS Professions Immobilières. J'ai intégré la licence en septembre 2010. 

Pourquoi avez-vous choisi de faire cette licence ?

Après mon BTS, je souhaitais continuer les études ; l'immobilier étant mon domaine de prédilection, je souhaitais acquérir d'autres compétences et approfondir mes connaissances sur les domaines de la finance et du fiscal.

Cette licence professionnelle est un très bon compromis : elle permet d'acquérir un BAC+3 de qualité et s'intégrer aisément sur le marché de l'emploi. La poursuite d'études est possible mais le but premier de cette licence est d'apporter au marché de l'emploi des gestionnaires de patrimoine polyvalent/généraux et ayant une connaissance générale de la fiscalité, Droit et à l'ensemble des métiers que le CGP touche à savoir l'assurance, le financier, l'immobilier...

De plus, je sais que certaines formations notamment M1 et M2 ne forment pas l'étudiant à savoir comment se "comporter" avec un client... Les matières " commerciales " de la licence sont essentielles.

Après avoir acquis davantage d'expérience, je repasserai certains diplômes comme celui de Clermont-Ferrand, diplôme de référence en France. 

Comment avez-vous connu la licence ?

Par internet. Je cherchais une formation post bac+2.

Avez-vous eu des difficultés au cours de l'année ? Comment était l'ambiance avec les étudiants ?

L'ambiance était très bonne. Le faible nombre d'étudiant cette année ( 13 14 à la fin de l'année ...! ) a fait que l'ensemble de la classe participait au cours ce qui facilite la compréhension... Quelques professionnels comme notamment Olivier FIGARD faisaient part de leur expérience professionnelle donnant ainsi une qualité de cours encore supérieure. 

Je n'ai pas eu de difficultés particulières. Chaque étudiant arrive avec son bagage de connaissances du fait de ces études antérieures.. Il y a des facilités et lacunes pour chacun.. Il faut savoir gagner le maximum de points dans les matières de prédilections et travailler les matières inconnues à l'entrée de la licence. Un travail régulier permet de réussir son année. 

La fin de l'année est une période charnière. Beaucoup de travail arrive en même temps ( mémoire, projet tuteuré, partiels...). Mieux vaut avoir travaillé avant !! 

La licence vous sert-elle actuellement ?

Oui! J'ai effectué mon alternance dans un Cabinet de Gestion de Patrimoine indépendant à Lyon...où je suis toujours.Mon profil avait été retenu car j'avais un profil avant tout immobilier, un secteur en développement dans ce Cabinet depuis 2011. 

De plus, en tant que CGPI, connaître l'ensemble des produits bancaires, d'assurance et immobilier me permet de conseiller au mieux le client... Grâce notamment à mes études, je peux donner de véritables conseils (principalement immobiliers pour ma part) à mes clients.

Je tiens à préciser aux futurs étudiants de la Licence qu’il est important de se former via des formations reconnues, d’universités notamment afin de maîtriser l’ensemble des outils et connaissances pour conseiller au mieux le client…

Le métier de CGP regroupe plusieurs thèmes de professions (Droit, Conseil, Fiscalité…) qui doivent être maîtrisés dans leur globalité. Certaines formations de courtes durées (quelques jours à quelques semaines) n’apporteront que des formations partielles et commerciales… ne permettant pas d’apporter un conseil viable à leurs clients.

Conseilleriez-vous la licence ? pourquoi ?

Oui. Elle permet à l'étudiant bac+2 d'acquérir des compétences supplémentaires s'il sort d'un BTS Immobilier ou d'un BTS Banque ou Assurance..
En revanche, cette licence n'est pas une finalité : si l'étudiant ne souhaite pas continuer les études ( juste après l'obtention du diplôme ), il devra s'informer et rester actif sur l'évolution de son métier et des actualités financières etc... 
De plus, être CGP implique une communication, la construction d'un réseau ( INDISPENSABLE !! ).. 
En tant qu'ancien président de l'association, l'objectif premier de la licence doit être de créer un réseau d'anciens étudiants. 



Comments