Fiches Métiers‎ > ‎

Courtier en prêt immobilier

Nature  et mission du métier de courtier :


        Un courtier est une personne physique qui joue le rôle d’intermédiaire entre deux parties : les établissements bancaires et le client. Il s’agit de réaliser une opération financière afin d’obtenir les meilleures conditions de financement : meilleure taux, possibilité de négocier les frais de dossier bancaire, les exonérations de pénalité en cas de remboursement partiel ou total, possibilité de négocier les modulations d’échéances à la hausse ou à la baisse ainsi que des réductions sur le taux des ADI (assurance décès invalidité)

        Le courtier analyse les besoins d'un client, passe en revue toutes les offres disponibles sur le marché et n’hésite pas à mettre en concurrence les établissements bancaires pour trouver la meilleure proposition. Sa mission ne s’arrête pas là puisqu’il accompagne ses clients et défend leurs dossier jusqu'au rendez vous final en banque et à la signature de la demande de prêt.

 

Qualités requises :

 

Sens du commerce et âme de négociateur

        Un courtier doit avant tout aimer le commerce car le métier implique de travailler et négocier avec les banques pour ses clients. Il compare les offres et calcule les risques pour ses clients, le courtier  doit donc aimer les chiffres

Psychologue et rigoureux


        Pour aider ses clients à établir un bilan précis de leur situation et leur proposer des solutions répondant à leurs besoins, le courtier doit faire preuve de méthode, de psychologie et de rigueur. Il doit également avoir le sens du contact et de bonnes capacités relationnelles.


Capable d'anticiper

 

        Le courtier doit toujours avoir une longueur d'avance, il ne se laisse jamais surprendre ou dépasser par le cours des événements. Il doit être capable d'anticiper tous les changements du marché, les évolutions de ses clients et imaginer toutes les situations.

Formation nécessaire

 

Il existe différents statuts pour exercer ce métier :

        Indépendant en EURL ou EI avec un réseau

        - Mandataire pour un cabinet déjà existant

        - Associé avec un courtier existant

        - Salarié dans un cabinet de courtage


        Un diplôme de niveau bac + 2 est vraiment le minimum pour débuter dans ce métier comme collaborateur. Les titulaires d'un bac + 5 connaîtront des évolutions de carrière plus rapides et pourront viser, après quelques années d'expérience, la direction d'un cabinet de courtage. Pour s'installer, il faut, en outre, posséder obligatoirement la carte professionnelle délivrée à l'issue d'une formation complémentaire (de 150 heures au minimum). 

 

        Niveau bac + 2


        BTS assurance ; management des unités commerciales ;

        DUT carrières juridiques ;

        DEUST banque organismes financiers et de prévoyance ;

 

        Niveau bac + 3


        Licence pro banque, assurance, finance spécialité gestion patrimoniale et immobilière

        Licences pro banque, assurance, finance

 

        Niveau bac + 5 et plus


        Diplôme d'école supérieure de commerce et de gestion ;

        Diplôme de l'École nationale d'assurances (ENASS) ;

        Diplôme de l'ESA (management international de l'assurance) ;

        Masters pro droit, mention droit privé, spécialité droit des assurances ; droit, mention droit privé, spécialité assurances ; gestion, mention finance, spécialité assurance et gestion du risque...

        Mastères spécialisés assurance-finance ; management des risques...

 

 

 

 

Comments